// Nuovo script Google Ads/Adwords

La nouvelle entreprise, née du vouloir du groupe Unitec, présente un système technologique innovant qui permet de sélectionner les différentes caractéristiques qualitatives, internes et externes, pour tous les types de pommes. Résultat: les frais sont réduits, le gaspillage limité, et les centrales de fruits et légumes pourront offrir des pommes «sur mesure», c’est-à-dire pensées pour répondre aux exigences spécifiques des consommateurs.

Unisorting présente Interpoma, la technologie Apples Sort

Bolzano, le 24 novembre 2016 – Unisorting, la nouvelle entreprise du groupe Unitec, participe pour la première fois à Interpoma et présente Apples Sort: un système technologique innovant de sélection des pommes qui révolutionne le marché et ouvre de nouvelles voies pour les activités.

«Notre groupe est devenu leader mondial dans le domaine des cerises, mais nous estimons que le marché des pommes est stratégique. C’est pourquoi nous avons décidé de créer une entreprise spécialisée, qui soit en mesure de répondre de manière complète et personnalisée aux exigences spécifiques des clients», explique Angelo Benedetti, président du groupe Unitec, société qui contrôle 100% de la nouvelle Unisorting. «Nos technologies propriétaires permettent de sélectionner soigneusement la qualité, en préservant l’intégrité des pommes tout au long du cycle de travail, conclue Angelo Benedetti, c’est pourquoi nous sommes en mesure de donner une impulsion au futur des affaires de nos clients, comme nous le faisons depuis des années déjà avec le groupe Unitec sur une quarantaine de fruits et légumes.»

La technologie Apples Sort

Ce système innovant permet de sélectionner les différentes caractéristiques de tous les types de pommes, afin que les centrales de fruits et légumes puissent classer leurs produits sur la base de nouveaux paramètres : l’excellence ou pas. Aux critères traditionnels tels que le calibre, la couleur et la forme, s’ajoutent les défauts internes comme les dommages de la pulpe, la dureté, le degré Brix ou les défauts sur la peau dus à la grêle, aux chocs ou aux maladies telles que la cochenille, etc.

«Nous avons prédisposé pour chaque type de pomme, explique Luca Benedetti, président de Unisorting, un logiciel spécifique afin de répondre à toutes les exigences. Nos technologies ne se limitent pas à la sélection de la qualité externe ou internes: elles couvrent toutes les phases du travail, du vidage des caisses pour le lavage au cirage et à l’étiquetage, de l’emballage automatique à la mise sur palettes automatique, pour n’en citer que quelques unes. Nos installations peuvent s’occuper du pré-calibrage ou du calibrage, notamment avec le conditionnement direct sur différents types d’emballages, et permettent donc aux centrales de réduire les frais et d’augmenter leur cohérence en matière de qualité de l’offre au marché et aux consommateurs.»

Pas de gaspillage et nouvelles stratégies de marché

Classer les fruits selon leurs caractéristiques internes et externes, en gardant leur intégrité, et proposer des pommes «personnalisées» pour différentes occasions de consommation grâce aux technologies de sélection d’Unisorting permet d’atteindre deux objectifs stratégiques, qui étaient impensables par le passé sur le marché des fruits et légumes.

Le premier effet est la réduction importante des fruits et légumes écartés, qui peuvent être de l’ordre de 10% rien que dans les rayons GDO; de plus, il permet aux centrales de raisonner sur de nouvelles stratégies de marché, plus attentives aux exigences spécifiques des consommateurs.

Avec Unisorting, la pomme devient «sur mesure»

Grâce aux technologies Apples Sort, les centrales de fruits et légumes pourront offrir au marché des produits de qualité pour les différentes occasions de consommation (immédiat ou plus tard) et pour différents types de consommateurs, ce qui permettra dans le futur d’obtenir des marges accrues par rapport à un marché qui, en substance, ne fait aujourd’hui aucune différence.

«La notion de pomme parfaite ou idéale n’est pas la même pour tous, explique Angelo Benedetti, car elle dépend en large mesure de l’utilisation que le consommateur entend en faire à un moment donné. Le client qui prépare par exemple une tarte aux pommes ne fait pas très attention aux défauts externes, mais il tient compte du goût du fruit, de la consistance de sa pulpe; une personne diabétique qui se prépare un fruit pressé ne cherchera qu’un seul type de pomme… (juteuse et contenant peu de sucre)»

In order to offer you a better browsing experience, have statistics on the use of our services and personalize advertising content, this website uses profiling cookies, including third-party’s.
For further information and to change your cookies preferences, read our Cookie Policy.
If you close this banner or continue to use our site by clicking outside you will consent to the use of cookies.